samedi 9 mars 2013

Au Coeur du Solstice

 

Ça y est !! Il est enfin

paru En ebook et en version papier !

Et c’est un grand plaisir pour moi de vous le présenter aujourd’hui ! 

Où le trouver ?
Pour le moment, uniquement sur les différentes boutiques d’Amazon, dont Amazon France  (et ici pour la version papier, car les deux n’apparaissent pas encore sur la même page)
Mais bien sûr, il sera disponible également chez les autres libraires via Syllabaire  Editions. Le tapuscrit définitif vient de leur être transmis, cela devrait donc être assez rapide.

À quel prix ?
Format Kindle : 2.99 euros
Format papier : 15.50 euros

De quoi ça parle ?
Allez, pour ceux qui ne l’auraient pas encore lu, voilà un petit résumé :

Grenoble, juin 2013.
Le corps d’une jeune femme est découvert dans l’ancien baptistère de la ville. Un fait divers supplémentaire ? Définitivement pas quand l’autopsie révèle que l’assassin a enlevé le cœur de la victime ! Meurtre rituel ? Acte d’un dément ? Le capitaine Nadia Barka est aussitôt saisi de l’enquête. La découverte d’un second cadavre va plonger la ville dans la psychose.
Une course contre la montre se met en place entre la policière, en proie à ses doutes, et un psychopathe aux motifs inconnus.
Aucun indice, si ce n’est le témoignage surprenant d’un homme, averti des disparitions et des meurtres par d’étranges apparitions. Mythomane, illuminé ou piste providentielle ? Nadia Barka et son équipe devront s’appuyer sur des alliés parfois déroutants pour tenter de stopper un tueur à l’efficacité redoutable.

Après « Les Pierres Couchées » et « Multiplication », Jacques Vandroux signe un polar plus noir avec « Au Cœur du Solstice ». L’action se déroule dans la région grenobloise, et la ville devient un acteur majeur du roman. Toujours attaché à ses personnages, l’auteur les emmène au bout d’eux-mêmes pour pourchasser un être sans scrupules. Mais donner le meilleur de soi est-il toujours suffisant ?

Pourquoi tant de retard par rapport à la date annoncée initialement : automne 2012 ? 
Après avoir écrit le mot « Fin », en novembre 2012, nous n’avons pas voulu réitérer nos erreurs précédentes en nous précipitant pour publier ce livre. D’où quelques petits mois de retard, afin d’offrir à nos lecteurs une histoire à l’orthographe maîtrisée.
Pas moins de 12 relecteurs attentifs, ainsi qu’un correcteur d’orthographe puissant, pour, espérons-le, venir à bout des fautes et coquilles. 
Nous les remercions tous du fond du cœur. Grâce à eux, nous éviterons les commentaires mortifiants concernant une orthographe déplorable, et les lecteurs ne seront pas agacés de buter sans arrêt sur des coquilles.
Gentiment, la dernière relectrice, qui n’est autre que la correctrice de Syllabaire Editions nous a fait remarquer que c’était un livre mieux corrigé qu’un livre publié par Gallimard.
Espérons donc que les livres publiés chez Gallimard contiennent peu de coquilles. 

Avons nous déjà eu des retours ?
Oui effectivement, outre les nombreux correcteurs, nous l’avons fait lire aussi à quelques proches. La plupart de nos correcteurs ont été emballés. Certains ont préféré « Les Pierres Couchées», car un peu plus fantastique et se déroulant dans différents lieux, d’autres ont préféré celui-ci, car plus réaliste. Comme quoi, tous les goûts sont dans la nature.

Certains l’auront peut-être remarqué, mais la version numérique était déjà disponible depuis une semaine. Nous attendions néanmoins que les deux supports soient accessibles pour effectuer cette annonce officielle. Cela a déjà permis à deux « fans » de nous en faire un retour sympathique avec deux commentaires 5 étoiles sur Amazon que je vous retranscris ici.
Après « Les Pierres Couchées » et « Multiplication », ma femme et moi attendions avec impatience la sortie de ce nouveau roman de Jacques Vandroux. L’attente fut récompensée, nous avons pris beaucoup de plaisir à la lecture de cette nouvelle histoire. Le roman nous amène à partager une tranche de vie de plusieurs personnages qui se trouvent, se retrouvent et se lient autour d’une série de meurtres.
L’intrigue est bien menée tout au long du roman ; il nous a été impossible de deviner par avance toutes les ficelles et au fur et à mesure de lecture, avec mesure et rythme, tous les éléments du scénario se mettent en place, interagissent et nous amènent avec plaisir jusqu’au dénouement. Les relations entre les personnages aussi bien que la personnalité de chacun témoignent à la fois d’un talent certain et d’un travail sérieux de la part de l’auteur pour nous transporter dans le monde de son roman. Habitant la région, nous avons également apprécié de pouvoir nous projeter dans les lieux symboliques de Grenoble et ses alentours, où se déroulent les actions du roman.  
En bref, un excellent roman noir policier à conseiller sans réserve ! À quand le prochain Jacques Vandroux ?!
Et le deuxième...
Après un très bon premier roman, Les Pierres Couchées, j’attendais avec une certaine impatience ce nouvel opus. Et le moins que je puisse dire est que je n’ai pas été déçu. On suit avec intérêt cette histoire dont la trame se déroule dans la ville de Grenoble, centrée sur deux personnages aux prises avec un psychopathe dont le hobby consiste à arracher le cœur de ses victimes : le capitaine Nadia Barka, officier de police émérite et Julien Lombard, un héros ordinaire que rien de prédisposait en théorie à se retrouver au cœur de l’affaire.
Le rythme imposé par l’auteur est rapide, notamment avec des chapitres courts et une intrigue prenante aux rebondissements savamment dosés. On se laisse donc d’autant plus facilement happer par l’histoire que les héros sont finalement très humains ; avec une unique envie : connaître son dénouement.
Assurément une très bonne pioche et mon coup de cœur 2013 ! 

Ce deuxième commentaire est d’ailleurs relayé sur le blog du même auteur dans le cadre d’un article très intéressant sur l’auto-édition. Avis aux amateurs.  

Alors... lire ou ne pas lire ?
Lire bien sûr... si ça vous dit évidemment... laissez vous tenter par ce nouveau roman. 
Et s’il vous plaît, n’hésitez pas à laisser un commentaire sur Amazon (ailleurs, c’est bien aussi), et à en parler autour de vous.

À très bientôt

5 commentaires:

  1. Félicitations pour ce marathon ! (J'en sais quelque chose...)

    Je souhaite à votre duo le même succès que celui des Pierres couchées... ce dont je ne doute pas !!

    En attendant, c'est acheté et ça va être lu dans la semaine. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jean-Philippe,
      Je vous souhaite une bonne lecture et la réactivation de quelques souvenirs de jeunesse :-)
      De notre côté, nous attendons la suite des aventures de Trinity, la femme sans peur... et tenons à savoir ce qui lui est vraiment arrivé!
      Jacques.

      Supprimer
    2. Wow ! Un message de Jacques, himself ? Ma lecture n'en sera que plus studieuse... car effectivement, j'ai toujours gardé un agréable souvenir de Gratianopolis la belle. ;)

      Supprimer
  2. J'ai constaté que votre livre monte dans le classement d'Amazon parmis les 50 premiers. Hier, mon polar "une retraite sous de mauvais hospices" s'est placé à la 39ème place et aujourd'hui, à la 11OOOème! Quelle chute. C'est un peu démotivant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement ! C'est surprenant ! Mais il faut sans doute laisser le temps à ceux qui l'ont téléchargé gratuitement d'en faire la promotion ? Bon courage !

      Supprimer