mardi 26 novembre 2013

Une Chronique des Pierres Couchées

Il m’arrive de temps en temps de faire de googliser « Jacques Vandroux », et parfois, je trouve des choses intéressantes.
Cette fois, ce fut une chronique de « Les Pierres Couchées » sur le blog PLexX TeKWoRLd
Bon, j’avoue que je ne sais pas trop ce que ça veut dire, mais la chronique est sympa, aussi me suis-je permis de la reproduire ici :

« Un très bon premier roman où le nombre de pages (près de 600) pouvait faire craindre quelques longueurs. Il n’en est rien. Le rythme est soutenu tout au long de l’histoire et l’action omniprésente. Le tempo devient effréné sur la fin et on peine à lâcher son livre. On adhère finalement facilement à l’histoire, oscillant entre le policier et le fantastique, même si elle peut rebuter les esprits les plus cartésiens. On voyage dans le temps et dans l’espace en visitant quelques chapitres de l’Histoire et plusieurs régions (Bretagne, Martinique, Paris, Grenoble…). Le seul bémol concerne les héros, un rien trop beaux et trop forts à mon goût, mais rien de rédhibitoire. Assurément un très bon livre. »


Trop beaux, trop forts... c'est pas faux ! 
Jacques interrogé sur le sujet a un argument massue : 
« Si je parlais de gens moches, pauvres et sans intérêts, mes livres n’intéresseraient personne »
C'est pas faux non plus !

Merci en tout cas à ce blogueur pour cette sympathique chronique, en lui souhaitant de bonnes lectures.

2 commentaires:

  1. Cela donne envie de lire le livre.amicalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Si jamais vous le faites, j'espère que vous ne manquerez pas de nous en faire un retour :)
      Bien cordialement
      Jacques

      Supprimer