lundi 12 mai 2014

Publier sur Chapitre.com

Depuis mi-avril, il est désormais possible de s’autopublier sur Chapitre.com, et c’est ici que ça se passe.

Qu’en est-il, et quelles sont les conditions pour publier son livre sur Chapitre.com ?
Voilà ce que j’en ai compris. Si je me trompe, n’hésitez pas à me corriger.

Quel format ? Quelle diffusion ?
Hé oui, une librairie française se met enfin au service des auteurs indépendants pour leur proposer un service d’impression à la demande, afin de publier :
  • une version papier de votre œuvre dans les librairies numériques de Chapitre, Decitre, Fnac et Amazon, et dans les librairies (par l’intermédiaire d’un référencement sur Dilicom),
  • une version numérique, soit uniquement en pdf sur Chapitre.com, soit également en epub chez Chapitre.com iTunes et Amazon.
Une solution qui pourrait être intéressante puisqu’elle rendrait votre livre papier accessible sur des sites français, car, il faut bien le reconnaître, nombreuses sont les personnes qui se refusent à commander quoi que ce soit sur Amazon.

De plus, contrairement à Createspace, les explications sont en Français, ce qui peut représenter un gros avantage pour tous ceux qui ne maîtrisent pas l’anglais et n’ont donc pas encore osé se lancer sur Createspace.

Les services proposés :
Comme annoncé sur la page de présentation, publier son livre est gratuit. Par contre, l’intégralité des services proposés ne l’est pas, et, suivant l’aide dont vous aurez besoin, il faudra mettre la main au porte-monnaie. 
En particulier, le texte téléchargé devra avoir été mis en forme suivant une charte typographique clairement définie et fournie à l’auteur. Chapitre.com peut se charger de cette tâche moyennant devis et paiement.
Attention aussi  de ne pas multiplier les versions, car toute modification vous sera facturée 60 euros. Idem pour tout retrait de livre déjà publié.

Les services :
  • mise en page (payant avec devis)
  • numérisation
  • création et diffusion du format ePub sur les principales plateformes : (payant 75 euros)
  • commercialisation des livres avec un numéro ISBN, 
  • dépôt légal, 
  • diffusion sur les sites de vente de livres, 
  • diffusion dans les librairies, 
  • production de livres à la demande (payant, normal !)
  • vente directe sur internet, 
  • référencement des livres sur les principaux moteurs 
Le contrat
Chapitre.com n’a pas l’exclusivité de la publication, mais le contrat est signé pour 2 ans renouvelables. Le contrat peut toutefois être rompu, moyennant un préavis.
L’auteur peut choisir si sa publication doit rester privée (dans ce cas, Chapitre.com lui sert d’imprimeur), ou doit être diffusée sur les différentes plateformes. 
Chapitre.com se donne un délai de 3 jours pour accepter ou refuser votre publication.

Quel pourcentage revient à l’auteur ?
Tout va bien lorsqu’il s’agit d’une vente sur Chapitre.com puisque l’auteur va toucher 40 % du prix du livre pour une version papier, et 70 % pour une version numérique.
Ca se gâte en cas de vente ailleurs, puisque l’auteur ne touchera plus que 10 % du montant des ventes, quel que soit le format

Prix de vente. 
Pour comparer avec quelque chose de connu, j’ai comparé aux versions papier et ebook actuelles de « Au Cœur du solstice » et de « Les Pierres Couchées »

Pour « Au Coeur du solstice » :
Ebook 
Prix Kindle : 3.99 euros, prix conseillé par Chapitre.com : 14 euros !!!!
Version papier :
Prix sur Amazon : 15.49 euros, prix conseillé par Chapitre.com (on ne peut pas descendre en dessous)  20 euros

Pour « Les Pierres Couchées » :
Ebook : 
Prix Kindle : 3.99 euros, prix conseillé par Chapitre.com : 17.5 euros !!!!
Version papier :
Prix sur Amazon : 18.99 euros, prix conseillé par Chapitre.com (on ne peut pas descendre en dessous)  25 euros

Si vous imposez pour vos ebooks le prix conseillé par Chapitre.com, je pense que vous aurez du mal à en vendre ! J’ai cru comprendre toutefois que l’auteur pouvait tout de même choisir son prix pour les ebooks et descendre en dessous du prix conseillé. Mais attention, ailleurs que sur Chapitre.com, il ne touchera que 10 % du montant des ventes. C’est-à-dire vraiment pas grand-chose, s’il choisit un prix raisonnable (par raisonnable, j’entends moins de 5 euros)

Le petit plus
Chapitre.com peut servir d’intermédiaire et proposer votre livre à leurs éditeurs partenaires. Si un contrat est signé entre l’éditeur et l’auteur, Chapitre.com touchera un pourcentage sur les ventes.

Pour conclure
Les moins
Bref, des livres assez chers, des pourcentages très réduits pour les ventes ailleurs que sur Chapitre.com, peu de flexibilité sans surcoût, et un engagement pour deux ans. Pas hyper motivant quand on est déjà utilisateur de KDP, KWL et Createspace!

Les plus
Des points positifs tout de même : un livre qui peut être commandé partout grâce au référencement sur Dilicom, pas de partie administrative à gérer, des explications en français, une sélection à l'entrée, ce qui donne un gage de qualité minimum et bien sûr, la carotte : la proposition éventuelle de vos livres à des éditeurs (mais il ne faut peu-être pas trop rêver non plus...)


Bon, pour le moment, les titres ne se bousculent pas dans la librairie des livres autoédités ici. Cela va peut être changer qui sait ? 

Une affaire à suivre en tout cas !

À bientôt pour de nouvelles aventures !

Jacques-Line Vandroux

5 commentaires:

  1. Rien que le côté payant du fait de mettre à jour un ebook, ou de le retirer de la vente, cela me paraît rédhibitoire. Ça ne me donne absolument pas envie de m'engager là dedans. Je me trompe ou sur amazon le fait de corriger un texte est gratuit?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est gratuit sur Amazon, parce que c'est vous qui le faites. Sur Chapitre.com, ce sont eux. mais rien n'oblige à publier un ePub, puisqu'on peut déjà le faire ailleurs.

      Supprimer
    2. Je confirme sur Amazon toute modification est gratuite.

      Supprimer
  2. Bonjour. Il est possible de ne publier qu'un epub sur Chapitre.com ? Je n'arrive pas à trouver la procédure. On dirait que je suis obligé de passer par la création d'un pdf à mettre en ligne pour la version papier. Ou alors je suis aveugle ce qui est bien possible...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Paul,
      Ca fait un moment maintenant que j'ai rédigé mon article, mais dans mon souvenir, la publication papier était un passage obligé. Il ne semblerait donc pas que vous soyez aveugle :)

      Supprimer