lundi 8 septembre 2014

Projet Anastasis

 CC-BY jayneandd
Ca y est ! Le roman est terminé ! Après trois bonnes relectures et corrections de Jacques, trois relectures de ma part au fur et à mesure de l’avancée du projet (aux deux sens du terme), et une quatrième que je viens de terminer, il est temps maintenant de faire diffuser ce livre à l’extérieur de la famille Vandroux.

Après une protection du manuscrit, au cas où il se perdrait dans la nature, il a été diffusé pour une relecture à nos béta-lecteurs.

Pas moins de 13 relecteurs qui nous donneront en avant-première leur avis sur ce livre ainsi que la (pas trop longue j’espère) liste des erreurs, coquilles ou incohérences qu’ils auront relevées.

Merci à eux pour ce travail !




Et en attendant le verdict, même si les premiers avis sont très positifs, voici le résumé de l’histoire :
Jean Legarec, responsable d’une agence privée de renseignements, n’a qu’une vague idée de ce qu’il va affronter lorsqu’il accepte une demande inhabituelle : enquêter sur la disparition d’un enfant de six ans, petit-fils d’un ponte politique français. Pour un million d’euros, il va se lancer dans des recherches qui lui feront prendre tous les risques et le confronteront à son propre passé.

Passant d’une ville de Paris secouée par des attentats sanglants aux neiges munichoises, de l’apparente douceur de l’île de Malte aux sombres forêts vosgiennes, le privé va croiser des témoins qui lui apporteront, pièce par pièce, la preuve d’un complot prenant racine dans le mal absolu. Ses alliés : un déporté des camps de la mort encore vigoureux, une historienne allemande sans tabou, d’anciens mercenaires aux méthodes très personnelles, une Alsacienne au charme discret, mais efficace, un ancien militaire qui rêve de sa Provence, des diplomates qui n’ont jamais vraiment pris leur retraite… Quand l’argent et le pouvoir sont en jeu, l’imagination ne connaît pas de limite, et la vie n’a plus de prix.
Dans ce nouveau thriller, Jacques Vandroux immerge le lecteur dans une histoire haletante, basée sur les heures noires du vingtième siècle. Aucun de ses personnages ne sortira indemne d’une telle aventure.
Comme annoncé, pas de fantastique dans ce roman-là. À peine une allusion à des ondes telluriques, et des hypothèses médicales un peu osées, mais c’est tout ! 
J’espère en tout cas que le résumé vous aura donné envie d’en savoir davantage...
Nous espérons pouvoir publier ce livre en novembre... ou un peu plus tard suivant es aléas de la vie :)

À bientôt pour de nouvelles aventures

Jacques-Line Vandroux

4 commentaires:

  1. Je suis à peu près à la moitié de la (re)lecture. En pleine immersion. Bientôt le verdict :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais qui est donc ce mystérieux JBP? :)
      Moi-même je viens de finir une quatrième relecture, et j'ai encore trouvé des fautes à la pelle! Heureusement que je ne suis pas la seule à relire!
      En tout cas, j'espère que tu tiendras jusqu'au bout :)

      Supprimer
  2. Je pense que vous savez bien qui je suis :)
    Yep, j'ai aussi noté quelques coquilles. Attendez-vous à un gros rapport final :)

    RépondreSupprimer