vendredi 5 décembre 2014

Précommandes or not Précommandes ?

Avez vous déjà testé la possibilité qu’offre Amazon de proposer votre ouvrage en Précommande ?
Est-ce que cela vaut la peine ou pas ?
Je vais essayer de répondre sur la base de notre expérience personnelle. Mais bien sûr, vous pouvez avoir un vécu différent. N’hésitez pas à la partager avec nous !!

Comment ça marche ?
Si vous décidez de proposer votre livre en précommande, il vous faudra tout d’abord en charger une version sur KDP. 
Ce ne sera pas obligatoirement la version définitive de votre texte, mais attention, il faudra absolument qu’une dizaine de jours avant la date prévue pour la publication, vous ayez chargé la version définitive. Si ce n’est pas le cas, votre précommande sera annulée, et il me semble que vous n’aurez plus cette possibilité ensuite (une punition en somme !)
Attention aussi, car durant les trois ou quatre jours qui précèdent la date fatidique, vous ne pourrez plus faire aucune modification ! Ni sur le prix, ni sur la couverture, ni sur le texte, ni sur le résumé.  Bref, sur rien !
Tout rentrera dans l’ordre le lendemain de la publication.

Est-ce qu'on peut suivre les précommandes ?
Lorsque des lecteurs pré commandent votre livre, vous aurez la visibilité du nombre d’exemplaires commandés via un tableau spécial du tableau de bord. 
Le classement du livre variera en temps réel (ou presque) en fonction des précommandes. 
Si vous vous appelez Ken Follet, vous pourrez donc figurer dans le top 10 des meilleures ventes avant même la parution de votre livre.
Ce qui est vrai pour le classement ne l'est pas pour les ventes: ces commandes seront comptabilisées comme des ventes pour le calcul de vos redevances uniquement le jour de la publication.
Dès les premières précommandes, votre livre commencera à être référencé dans les différentes listes d’Amazon. Vous savez, ces listes du type « Le lecteur qui a acheté ce livre a aussi acheté... » Ce qui a un certain intérêt.

Dans notre cas, nous avions mis le livre en ligne un peu plus d’un mois avant la date de publication. Nous avons pu observer que ce délai est un peu long. Surtout pour un ebook. Ce n’est que dans la quinzaine qui a précédé la publication qu’un nombre plus important de lecteurs a commencé à commander ce livre, et plus précisément, surtout les trois ou quatre jours qui ont précédé la mise en vente.

Faut-il battre le rappel de vos fans pendant cette période ?
J’aurais tendance à répondre par la négative. Si vous communiquez largement autour de vous pendant cette période de précommande, les achats risquent de se faire au compte-goutte, sans impact significatif sur votre classement. Et... le jour de la publication, vous aurez brûlé une partie de vos cartouches, et ne pourrez plus faire une opération-choc qui aurait pu vous donner plus de visibilité.

Alors... précommandes or not précommandes ?

Eh bien, ça dépend :
  • Vous êtes un auteur totalement inconnu, qui n’a pas de réseau d’amis ou de fans susceptible de faire des achats un tant soit peu groupés le jour de la publication ? Sans hésiter, utilisez le système de précommandes. Cela placera votre livre dans un catalogue restreint et il aura quelques chances d’être vu et précommandé (attention, je ne promets pas de miracle ! Je dis juste que ça peut aider !) et donc de gagner en visibilité au moment de la publication.
  • Vous êtes un auteur pas très connu, mais vous avez un fan-club à activer le jour de la publication ? Testez les précommandes pour tenter de trouver de nouveaux lecteurs et de profiter de cette opportunité de visibilité. Mais n’en parlez pas trop autour de vous. Gardez vos cartouches pour le jour J !!
  •  Vous commencez à avoir un fan-club respectable et espérez de nombreuses ventes. Pourquoi ne pas tenter ? Mais n’activez pas votre réseau trop tôt au risque de trop étaler vos ventes, et gardez un groupe de proches suffisamment nombreux pour le jour J.
  • Vous vous appelez Ken Follet ? Bon, de toute façon, vous n’aurez à vous occuper de rien, c’est l’éditeur qui fera ça pour vous, et quoiqu’il fasse, de toute façon, vous vendrez beaucoup, beaucoup de livres.
Et nous dans tout ça ? 
Au départ, je dois dire que j’étais très hésitante à utiliser cette possibilité, craignant de perdre l’effet coup de poing que nous pouvions espérer en prévenant le fan-club de Jacques au moment de la publication.
Toutefois, ayant eu la chance de nous voir proposer une mise en avant du livre sur le site d’Amazon, le risque n'existait plus. Nous avons donc sauté le pas.
Et tant qu'à faire, autant jouer le jeu! Nous avons proposé à une centaine de lecteurs un nouveau chapitre du livre chaque semaine pendant le mois qu’a duré la précommande.
Nous avons eu de nombreux messages de remerciements. Certains lecteurs ont pré-commandé le titre dès le premier envoi, d’autres un peu plus tard, et d’autres enfin le jour de la publication. Cela nous a permis de rentrer doucement dans le top 100 dans les deux jours qui ont précédé la publication.
Et là, Amazon a pris le relais de la promotion... 
Donc c’était sans aucun doute plus facile pour nous que pour beaucoup d’autres. Nous en sommes bien conscients !
Par contre, si Amazon n'avait pas été derrière nous, nous aurions eu beaucoup moins d'acheteurs potentiels le jour J, ce qui aurait conduit à une visibilité bien plus faible.

Bien sûr, ce n'est que notre expérience et notre avis. N'hésitez pas à partager le vôtre !

À bientôt pour de nouvelles aventures !
Jacques-Line Vandroux





2 commentaires:

  1. Bonjour Jacques-line,
    Votre article arrive pile au bon moment. Je viens de mettre mon roman Arcanes Mortelles en precommande. Je suis plutôt dans la première catégorie, auteur pas connu du tout. Mais j'ai un petit reseau. J'allais battre le rappel des troupes mais je vais finalement suivre votre conseil et attendre un peu. Merci.
    Alex

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, dans votre cas, c'est sans doute plus intéressant d'attendre la date de sortie du livre, ou au moins la veille ou l'avant-veille.
      En vous souhaitant le meilleur pour votre livre.

      Supprimer