samedi 29 décembre 2018

Petit bilan de l'année 2018



Nous voici de retour après quelques jours d’absence. J’espère que vous avez passé un joyeux Noël, pour ceux qui avaient la chance de le fêter.
La nouvelle année arrive à grands pas, il est temps pour nous, une fois de plus, de faire le bilan de l’année écoulée.

Ça continue dans l’édition classique
Deuxième année pour nous dans l'édition classique, avec, au mois de juin,

un titre paru chez Robert Laffont : Au Coeur du Solstice,


et un autre au format poche chez Pocket : Projet Anastasis. Une belle aventure aussi de voir apparaître son livre au format poche et donc disponible pour un budget moindre, favorisant ainsi les découvertes.
Ce même titre est paru également chez France Loisirs additionné de quelques chapitres bonus, nous permettant de découvrir ce club de lecture et l'enthousiasme de ses libraires.



Toujours une belle mise en place en librairie pour ces titres, même si la promotion et les ventes ont été un peu décevantes.
En parallèle, le format numérique continue de conquérir de nouveaux lecteurs, aussi bien sur Amazon que sur Kobo et ailleurs.

Merci à tous ceux qui nous ont soutenus, notre éditeur et toute l'équipe de Robert Laffont bien sûr, mais aussi les libraires qui ont conseillé nos titres, les lecteurs, les chroniqueurs et ceux qui laissent des commentaires en ligne.

Merci également aux libraires qui nous ont accueillis pour des séances de dédicace : la maison de la presse de Concarneau, la Fnac de Grand-Place à Grenoble, les France loisirs de Grenoble et de Bourgoin-Jallieu. 

Un grand merci également aux organisateurs de salons qui nous ont invités cette année : Lire à Limoges, Saint Maur en poche, Paris Polar, Roman Noir et Magie Blanche à Lyon.
Dédicace au France Loisirs de Grenoble avec Valérie et Sandrine, les libraires
De quoi occuper nos week-ends au cas où nous ne saurions pas quoi faire, et l'occasion de rencontrer de nombreux et sympathiques lecteurs, et d'échanger nos expériences avec d'autres auteurs.
Des expériences certes un peu fatigantes, mais également très enrichissantes que l'on renouvellera... mais quand même pas trop souvent, nos emplois du temps étant déjà bien chargés.
Une expérience un peu traumatisante, mais heureusement vite oubliée, car plus facile à vivre à deux : une séance dédicace au Salon du livre de Paris, sur le stand de Robert Laffont coincés entre Jean Teulé et Mazarine Pingeot qui avaient foule, alors que personne n'est venu nous voir ! :)

Ça continue aussi pour les versions audio
Avec une parution chez Audible de La messe des morts au mois de mars (autoédition) et de Le Sceau des sorcières (Robert Laffont) au mois d'avril.


L'occasion de permettre à un autre type de lecteurs de découvrir nos titres avec ce nouveau format qui semble gagner de l'auditoire, même si on reste encore assez loin des chiffres de vente du format papier, et encore davantage du numérique.

Toujours un pied dans l’autoédition
Et parce qu'on ne renie pas nos origines, nous exploitons encore des titres en autoédition avec deux nouvelles sorties cette année.

La Messe des morts le 24 février, date anniversaire des 6 ans de Jacques Vandroux, en attendant qu'un jour, peut être, ce titre soit édité chez Robert Laffont.
Et le petit dernier, Jeanne, paru fin novembre. Un roman court, ou une très longue nouvelle, au choix, écrit pour faire une pause entre deux titres plus longs, et pour permettre à nos chers lecteurs de patienter un peu en attendant le retour de Nadia Barka, notre policière de choc. 
Un format propice à l'autoédition, car il n'intéresse pas forcément les éditeurs.


Et bien sûr, une fois de plus, notre rendez-vous annuel sur le stand d’Amazon au Salon du livre de Paris 2018. L'occasion de rencontrer ou de retrouver de nombreux auteurs autoédités ou devenus hybrides comme nous (ils sont de plus en plus nombreux). Certains sont devenus des amis, et c'est toujours avec plaisir que nous participons à cet événement. Un grand bravo et merci à Ainara Ipas pour l'organisation sans faille, et un clin d'oeil à Lhattie, Laurent et Patrick pour une belle crise de rire comme on n'en a pas souvent !

Et toujours du travail !
Encore du travail en 2018, avec l’écriture et la sortie de Jeanne et l'écriture en cours d’un nouveau roman.
Encore un gros pavé qui verra revenir le capitaine Nadia Barka en petite forme.
L'histoire avance bien, même si Jacques n'est pas toujours disponible autant qu'il le souhaiterait, l'année 2018 l'ayant pas mal mis à contribution sur le plan familial et professionnel.
On vous tiendra au courant, bien sûr, de l'avancée de ce projet.

Côté blog, léger ralentissement : une dizaine d'articles cette année, ce qui reste honnête. Par contre, mon niveau en italien progresse bien ! On ne peut pas tout faire ! Le côté positif quand même, c'est que nous avons là l'occasion de jouer aux touristes dans de belles villes italiennes, inspirant Jacques pour de nouvelles scènes dans ses romans.

Et bien sûr, comme je l'ai dit, de nombreuses interactions avec des lecteurs et des auteurs, aussi bien en ligne qu'en live. Eh oui, dédicaces et salons, c'est très sympa, mais ça empiète sur le temps d'écriture !! 

Belle activité et nouvelles découvertes donc en 2018 chez les Vandroux !

Et pour 2019 ?
Je sens que vous brûlez d’impatience de savoir ce qui vous attend pour 2019. 
À vrai dire nous aussi !

Pour le moment, côté édition classique, il est prévu une parution chez Pocket au mois de juin de Au Cœur du Solstice, la première aventure de Nadia Barka. La suivante (Le Sceau des sorcières) devrait suivre en 2020. Pas de nouveau titre prévu en grand format chez Robert Laffont. On croise les doigts pour qu'il y en ait un en 2020.

Côté rencontres, j'espère que nous serons invités sur quelques salons du livre, avec une petite pointe de regret pour le quai du polar à Lyon, si proche de chez nous.

Côté écriture, Jacques a pour mission de terminer le roman en cours. Suivra ensuite notre procédure de relecture et corrections toujours assez chronophage... mais indispensable. Ensuite... on verra !
Un petit spoil ? Le titre, provisoire pour moment, pourrait bien être Le Testament de Botticelli, avec Nadia Barka dans le premier rôle. Je n'en dit pas plus pour le moment !!

Côté autoédition, je vais tenter de nouvelles expériences (ça faisait longtemps) en utilisant les services de Bookelis 
  • pour pouvoir proposer la version papier de Jeanne dans tout le réseau des librairies plutôt que seulement sur Amazon.
  • pour proposer les versions numériques des nouvelles Décollage Imminent et Les Enchères sur l'ensemble des plateformes numériques. Ayant désormais une audience ailleurs que sur Kindle, il est temps de proposer ces titres à nos nouveaux lecteurs.


À bientôt pour de nouvelles aventures et, d’ici là, Jacques s’associe à moi pour vous souhaiter avec un peu d’avance, une excellente année 2019.
Jacques-Line Vandroux 

3 commentaires:

  1. Ma Douce et moi vous souhaitons un joyeux et magnifique temps des Fêtes !
    Au plaisir certain d'une future rencontre (la péniche serait en beauté pour vous y accueillir autour d'un bon repas ;-)
    Bisous de Nous Deux à Vous Deux.

    RépondreSupprimer
  2. Topissime comme d’hab et c’est bien d’aller sur d’autres plateformes
    ����

    RépondreSupprimer
  3. Toujours très intéressant et inspirant pour moi vos articles, Jacques.
    Très bonne année 2019 ��✍��

    RépondreSupprimer