samedi 4 octobre 2014

500 Grimpeurs et plus...

Vue depuis la Croix de Belledonne, sommet du massif du même nom

Et voilà, un peu plus d’un an après sa parution, notre guide pour les auteurs indépendants débutants « Grimpez vers le top 100 » vient de passer les 500 lecteurs !

500 écrivains en puissance qui ont à cœur de partager leurs écrits.
Certes, par rapport aux chiffres des romans de Jacques, ce n’est pas énorme, mais pour un livre dont la seule promotion est ce blog relayé sur Facebook, c’est vraiment très bien.

500 grimpeurs qui prennent conscience qu’être un auteur indépendant, ce n’est pas toujours facile. Comme en montagne, les obstacles sont nombreux et forcent parfois le randonneur à faire une pause, ou à redescendre. Mais le grimpeur bien entraîné, ayant prévu la bonne logistique, la bonne météo, et qui aura visé un sommet dans ses capacités pourra finalement l’atteindre... 
Un peu comme les Vandroux sur la photo ci-dessus : le top de notre carrière de marcheurs, 2000 mètres de dénivelée... et la joie d’avoir réussi. (Je précise tout de même que c’était il y a de nombreuses années).

500 auteurs-lecteurs et 45 commentaires, ce qui est une proportion énorme de la part de lecteurs inconnus. Des lecteurs qui n’hésitent pas à m’écrire pour avoir des précisions. C’est valorisant, mais parfois chronophage... et je dois les décevoir parfois, car leurs questions sont tellement ciblées que je n'ai pas les réponses.

Pourtant, je me pose des questions sur l'avenir de ce livre.

En un an, beaucoup de choses ont évolué pour les auteurs indépendants. J'ai ms à jour ce qui était devenu faux, mais malgré tout, certains passages du livre ne sont plus d’actualité. 
Pour bien faire, il faudrait que je fasse une mise à jour au moins tous les 6 mois. Que je le complète avec le contenu de ce blog, et avec d’autres informations passionnantes...
Bref, que j’y consacre du temps.
Et du temps, j’en ai moins qu’avant...
Sans compter que ce type de projet ne me motive pas beaucoup (oui, c’est mal, je sais).

Je préfère me consacrer à des choses nouvelles telles que :
  • Lire et commenter sur Amazon des auteurs indépendants de mon choix (souvent sans même un petit VU de remerciement :))
  • Envoyer aux auteurs que j’ai lus, la liste des coquilles dénichées dans leurs livres, ce qui me permet souvent de sympathiques rencontres.
  • Écrire des billets instructifs et désopilants pour ce blog
  • Traînasser des heures durant sur Facebook pour liker des tas de trucs : les derniers posts de nos amis Facebook, des images de petits chats, de petits chiens ou de bébés..., à l'occasion des articles fort intéressants sur l'édition et même, répondre à des questions sur l'édition... ou en poser
  • Répondre à des lecteurs de « Grimpez vers le top 100 » qui me font savoir qu’ils ont trouvé mon livre utile, et en profitent pour me poser des dizaines de questions complémentaires (les petits malins !)
  • À l’occasion, écrire un billet sur un livre lu (mais là, c’est rarissime)
  • Et bien sûr, le plus important, accompagner Jacques dans ses projets littéraires
Par ailleurs, des auteurs m’ont envoyé leur livre pour me demander mon avis. Au début, je me suis prêtée au jeu, mais le nombre de demandes a augmenté de manière trop conséquente (n’imaginez pas une brouette de bouquins par jour, mais rien qu’un livre par semaine, parfois deux, c’est bien plus que ce que je peux absorber), et dorénavant je refuse gentiment ce genre de proposition.

Bref, tout ça pour dire que je me pose des questions sur l’avenir de ce livre
En guise de pis-aller pour les mises à jour, j’ai rajouté, à la fin de l'ouvrage, un petit chapitre invitant le lecteur à venir continuer de s’instruire sur ce blog, mais est-ce que ça va suffire longtemps ? Le lecteur ne se sentira-t-il pas berné ?
Pour l'instant, cela semble convenir... mais pour combien de temps ?


À bientôt pour de nouvelles aventures !

Jacques-Line Vandroux

2 commentaires:

  1. C'est vrai, l'autoedition comme un paysage change constamment. Si mes souvenirs sont bons, je l'ai lu il y a longtemps), le ivre proposent les bases pour débuter, donc il sera encore utile un certain temps. Après la sortie et l'aventure du Projet Anastasis, peut-être auras-tu envie d'en faire une refonte ou d'y ajouter un tome 2. Bonne chance. Chris

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Chris pour ce message encourageant... mais après le projet Anastasis, il y aura un tome 2 des aventures du petit bonhomme des volcans :) Certes plus court !!

      Supprimer