jeudi 11 mars 2021

Bretzel et beurre salé... ou quand Nadia cède la place à Cathie !

Mais qui est le nouveau propriétaire mystère de la plus belle maison de Locmaria, celle de la pointe de Kerbrat ? Tout ce paisible village du Finistère le guette depuis des semaines et voilà que débarque, en pleine tempête, Cathie Wald, une pimpante Strasbourgeoise. La cinquantaine, divorcée, caractère bien trempé, elle a décidé de prendre un nouveau départ en Bretagne, et d’ouvrir à Locmaria un restaurant de spécialités alsaciennes.

La plupart des habitants l’accueillent à bras ouverts, ravis de ce petit vent de changement. Mais certains voient son installation d’un mauvais œil. Et ne tardent pas à lancer les hostilités. Après une soirée choucroute, un notable du village s’effondre, et Cathie est accusée de l’avoir empoisonné.

Une tentative de faire plier bagage à l’étrangère ?

Quoi qu’il en soit, Cathie n’est pas du genre à se laisser intimider. Et rien ne l’arrêtera pour prouver l’innocence de sa choucroute traditionnelle, quitte à se lancer elle-même sur les traces du coupable !

Au propre comme au figuré, on se régale

dans ce savoureux cosy crime à la mode bretonne !


Et si tout va bien, bientôt, le tome 2...

Retrouvez Jacques et Jacqueline sous un nouveau pseudonyme :

Margot et Jean Le Moal est un pseudonyme choisi par ce couple qui écrit à quatre mains. Elle est Alsacienne et lui Breton, Le Moal est d’ailleurs le nom de sa grand-mère. C’est en s’amusant des différences d’habitudes entre leurs régions qu’ils ont donné vie à cette héroïne alsaco-bretonne.



jeudi 4 mars 2021

Jacques et Jacqueline Vandroux présentent.... Margot et Jean Le Moal !

 

Mais qui sont Margot et Jean LE MOAL ?
Ne cherchez plus ! Il ne s’agit de personne d’autre que Jacqueline et Jacques Vandroux ! 

Mais pourquoi changer de nom ?
Parce que, comme vous le savez déjà, nous nous sommes lancés dans une nouvelle aventure, avec l’écriture à 4 mains d’une série de cosy mystery. Une aventure dans laquelle nous sommes accompagnés par les éditions Calmann-Levy.
Notre éditrice, Caroline Lépée, nous a donc demandé de choisir un autre pseudonyme, pour que les lecteurs et les libraires ne fassent pas l’amalgame entre cette nouvelle série, et les thrillers de Jacques Vandroux dont le premier est paru en février 2012... 9 ans déjà !! 

D’où vient ce pseudonyme ?
C’est très simple : Margot et Jean sont nos deuxièmes prénoms, et LE MOAL est le nom de la grand-mère de Jacques.
Donc Margot et Jean LE MOAL, c’est quand même un peu nous !

Un cosy Mystery ? Quelle drôle d’idée !
Après l’écriture de « Le Testament de l’alchimiste », Jacques avait envie de s’essayer à autre chose de plus léger et de plus humoristique.

Jacqueline avait lu plusieurs cosy mystery et avait bien apprécié le genre. Ces romans se passent généralement en Grande-Bretagne, et nous nous sommes dit que la France avait, elle aussi, de beaux paysages à offrir.

Quel sera le cadre de ces histoires ?
Si la Bretagne nous a tout de suite paru être le décor idéal pour le scénario que nous avions en tête, encore fallait-il donner vie à des personnages attachants. Jean/Jacques ayant des origines bretonnes et Margot/Jacqueline étant une Alsacienne pure souche, il n’a pas fallu longtemps pour les trouver. Quel plaisir de faire cohabiter les caractères forts et entiers de ces deux régions françaises !

Avec un tel choix, Jacques a eu l’inspiration du titre de la série. Ce sera donc  « Bretzel et beurre salé ». Un titre qui a convaincu notre éditrice ainsi que l’équipe de Calmann-Levy. Il paraît qu’ils nous appellent « Les Bretzels »...

Une écriture à 4 mains ? Comment est-ce que ça se passe ?
En randonnant sur les chemins des douaniers pendant nos vacances, nous avons bâti les grandes lignes du projet puis des scénarios.

Au fur et à mesure de nos randonnées, en terre bretonne ou dans nos montagnes, les idées nous sont venues et nous les avons notées sur un petit carnet puis, au retour, nous avons construit les chapitres. Un travail à l’ancienne avec post-its et tableau blanc.

Une fois l’histoire aboutie, ou presque, nous nous sommes répartis les tâches : écriture, relecture, articles de blogs, réponses aux sollicitations de l’éditeur (ou comment finir les corrections du tome 1 en terminant l’écriture du tome 2 avec un timing très très serré)...

Chacun relisait à l’autre ses chapitres à voix haute pour un premier retour à chaud, puis, nos chapitres étaient relus mutuellement pour donner de la cohérence à l’ensemble. 

Bref, beaucoup d’échanges dans notre couple pour ce projet commun.

Et ça sort bientôôôt ?
Ouiiii !
Un premier tome est prévu pour le 31 mars. Puis un deuxième tome pour la mi juin. Au départ, nous n’avions pas imaginé produire deux épisodes dans un délai aussi court, mais pour que « Bretzel et Beurre salé » ait les meilleures chances de trouver son public, notre éditeur nous a poussés dans ce sens. Autant dire que cet hiver, nous n’avons pas chômé. Le confinement et le mauvais temps nous ont aidés à garder le rythme. Mais nous ne serons pas fâchés de souffler un peu et de retrouver nos chères montagnes une fois le deuxième manuscrit livré.
Ensuite, si tout ses passe bien, il devrait y avoir une sortie par an.

De quoi ça parle ?
Ce premier tome nous relate l’arrivée d’une mystérieuse Alsacienne dans le village de Locmaria, village fictif inventé par les auteurs, situé quelque part dans le Finistère sud.

Qui est-elle ? Pourquoi est-elle venue s’installer en Bretagne ? Quels sont les revenus qui lui ont permis d’acheter et de rénover à grands frais une splendide propriété en bord de mer ?
Est-elle impliquée dans la mort de l’ancien maire de Locmaria ? Autant de questions qui trouveront leurs réponses soit dans ce tome soit dans les suivants.

En espérant vous avoir donné envie d’en découvrir davantage, à très bientôt pour la suite de cette nouvelle aventure !

Jacqueline Vandroux