mercredi 28 décembre 2016

Un petit bilan pour 2016


Nous voici de retour après quelques jours de vacances et de quasi-absence d'Internet. J'espère que vous avez passé un joyeux Noël, pour ceux qui avaient la chance de le fêter.
La nouvelle année pointe le bout de son nez, il est temps pour nous de faire le bilan de cette année 2016, riche en événements pour notre petite aventure éditoriale.

De nouvelles parutions
Cette année a été effectivement riche en parutions diverses :
  • Projet Anastasis dans sa version anglaise est paru au mois de mars, publié par Amazon publishing dans sa collection Amazon Crossing de livres traduits. Le deuxième roman de Jacques traduit en anglais. Une traduction dans laquelle j'avais été un peu partie prenante avec Wendeline, la traductrice d'Amazon Crossing. Forts de très nombreux lecteurs pour Heart Collector, nous avions bon espoir d'une bonne mise en avant de ce livre, et de nombreux lecteurs.
    Si les lecteurs ont plutôt bien apprécié ce roman, au vu des commentaires laissés sur le site, leur nombre a quand même été une déception : même pas 1% des lecteurs de Heart Collector avec une mise en avant plutôt réduite. Comme quoi, être publié par Amazon Publishing n'est pas une garantie de succès : percer dans le monde ango-saxon est plus difficile qu'en France, et encore plus sans mise en avant.
    Cela dit, la magie du numérique, c'est aussi de pouvoir décoller à tout moment. Tout espoir n'est donc pas perdu.
  • Projet Anastasis dans sa version audio française est paru en juin, publié par Audible. Une première tout à fait intéressante pour nous, la rencontre au Salon du livre de Pierre Tissot, l'interprète de la version audio, la rencontre avec un nouveau type de lecteurs... Certes les livres audio en France n'en sont qu'à leur début, mais connaissent un essor tout à fait remarquable.

  • Grimpez vers le top 100 version 2.0 est paru en juillet. La précédente version datait de 2013, et l'eau avait, depuis, un peu coulé sous les ponts. Des choses avaient changé, d'autres n'existaient plus, d'autres sont apparues, et enfin, en trois ans, notre expérience s'était bien enrichie. Cette nouvelle version est donc très largement complétée, puisqu'elle fait presque le double du volume de la version initiale.

  • Le Sceau des Sorcières paru en septembre (ebook) et fin novembre (papier) en autoédition toujours. Un bel accueil des lecteurs pour ce nouveau roman de Jacques : une nouvelle aventure du capitaine Nadia Barka. Merci à tous nos lecteurs fidèles qui ont lu ce livre, à ceux qui l'ont commenté, à ceux, nombreux, qui nous ont écrit. Un beau cadeau de fin d'année, car on n'est jamais sûr de rien à la sortie d'un nouveau livre.



    Beaucoup de boulot
    Eh oui, tout cela ne s'est pas fait tout seul, et nous avons eu pas mal de boulot en 2016:
    • Fin de l'écriture, relectures et corrections du Sceau des sorcières : des heures et des heures passées.
    • Relecture et corrections de Projet Anastasis dans sa version anglaise.
    • Relecture complète et corrections de Les Pierres Couchées... encore une fois, avec mes filtres de lecture actuels qui ont quand même évolué avec le temps, et grâce aussi à l'aide de Bernard Morin, notre correcteur. 
    • Refonte totale de la partie du blog concernant l'autoédition.
    • Écriture de billets hebdomadaires sur ce blog.
    • Écriture et corrections de la deuxième version de Grimpez vers le top 100 : ça non plus, ça ne s'est pas fait tout seul !! Un peu dans la douleur même, n'ayant pas été super motivée par ce projet.
    • Réponse aux nombreux mails des lecteurs ou des auteurs demandant conseil. Une partie très valorisante (merci à ceux qui nous ont écrit), mais également chronophage.
    • Et bien sûr, Jacques n'allait pas s'arrêter là. Il s'est lancé dans l'écriture de son prochain roman dont le titre reste à définir. Ce sera vraisemblablement encore un gros pavé dont j'ai également attaqué les relectures.

    Comme vous le voyez, on n'a pas chômé !
    Je pense par contre qu'en 2017, J'essaierai de lever un peu le pied et de me concentrer surtout sur le prochain roman de Jacques. Vous continuerez, je l'espère, à trouver des articles sur ce blog, mais sans doute plus à une fréquence hebdomadaire, et sans doute aussi avec davantage de chroniques de livres coup de coeur.

    De jolis succès
    Là encore, nous avons été gâtés en franchissant, début octobre, le cap des 100000 livres (tous formats confondus) vendus en autoédition. 
    Et puis, beau succès pour le Sceau des sorcières, avec beaucoup de mails de lecteurs qui réclament une suite aux aventures de Nadia, et déjà plus de 16000 lecteurs.
    Certes, les chiffres, ce n'est pas tout, mais on ne peut pas nier que cela motive !!

    Et l'édition classique ?
    Si jusque là notre parcours ne semblait pas intéresser les maisons d'édition traditionnelles, il n'en a pas été de même cette année. Nous avons ainsi échangé avec plusieurs grosses maisons d'édition, nos interlocuteurs nous ayant fait des propositions en accord avec notre parcours.
    Nous vous en dirons plus ultérieurement. Il faut bien ménager un peu le suspense, en tout cas, l'idée de voir les livres de Jacques en librairie ne relève plus de la science-fiction.

    Et pour 2017 ?
    Je sens que vous brûlez d’impatience de savoir ce qui vous attend pour 2017. Ce sera l'objet d'un prochain billet. Je sais, c'est un peu cruel... :)

    À bientôt pour de nouvelles aventures, et d'ici là, Jacques s'associe à moi pour vous souhaiter avec un peu d'avance, une excellente année 2017.
    Jacques-Line Vandroux 

    3 commentaires:

    1. Félicitations à vous deux...Je suis très heureux de lire tout ceci... Je croise les doigts pour que cela se poursuive et s'amplifie en 2017.

      RépondreSupprimer
    2. Bravo pour ce trajet hors normes, 100 000, c'est énooooooorme !
      Et que l'édition classique reconnaisse enfin votre travail en 2017, quelle consécration !

      RépondreSupprimer
    3. Bravo ! 100 000, c'est tout simplement énooooooorme !
      Que 2017 soit pour vous l'année de la reconnaissance par l'édition traditionnelle !

      RépondreSupprimer